alt

Les chicanes entre enfants : comment intervenir ?

Thomas agace Gabriel jusqu'à ce que ce dernier se fâche et le frappe. Thomas, en larmes, crie et accourt vers vous : « Gabriel m'a battu ! » Cela vous dit quelque chose ? Souvent, dans de telles situations, les adultes interviennent en séparant les protagonistes et ils punissent celui qui a frappé. Il est cependant recommandé d'entendre la version des deux belligérants car les enfants s'attendent à ce que l'adulte prenne leur part contre l'autre.  Si vous prenez parti pour Thomas et que vous punissez Gabriel, vous risquez d'être injuste pour ce dernier, car son geste agressif a été provoqué par Thomas.

 

Quelle est la meilleure façon d'intervenir ? 

S'il n'y a pas de danger de blessure, il vaut beaucoup mieux ne pas intervenir et informer Thomas de façon calme : « Je n'étais pas présente, je n'ai rien vu, mais je pense que vous êtes capables, tous les deux, de trouver de bonnes idées pour régler cela. »

Cela s'applique généralement si deux enfants seulement sont concernés et s'ils ont plus de quatre ans. Ils sont alors capables d'apprendre à régler eux-mêmes leurs conflits. Si la guerre continue et qu'il y a un risque que les enfants se fassent vraiment mal, il faudra cependant intervenir et les séparer.  Vous pouvez le faire en les invitant, d'un ton calme et neutre, à aller chacun dans son coin jusqu'à ce qu'ils soient capables de jouer ensemble paisiblement. 

Une fois qu'ils se sont calmés, vous suivez les étapes suivantes :

1-Écoutez chacune de leur version, avec respect, sans interruption de l'autre.

2-Récapitulez et mettez des mots sur les faits.  « Si je comprends bien le problème, c'est que vous voulez tous les deux jouer à l'ordinateur ? »

3-Dites-leur qu'ils auront eux-mêmes à trouver une solution, tout en les guidant, sinon c'est VOUS qui déciderez. « Avez-vous des idées ? Chacun votre tour ? Qui va commencer ? »

4-Quittez la pièce et laissez-les trouver une solution. « Je reviens dans 2 minutes et si vous n'avez rien trouvé c'est moi qui vais décider et il se peut que je décide que ce ne sera ni un ni l'autre qui jouera à l'ordinateur. »

Vous serez surpris de voir que les enfants réussissent souvent à trouver un compromis. Ils négocient habilement et adoptent une solution qui ne leur est pas imposée. C'est la meilleure façon de ne pas avoir à prendre parti. Cette façon de faire leur permet d'apprendre et contribue à les rendre plus autonomes.

Il faut donc essayer de laisser nos enfants gérer leurs conflits tout en les ayant à l'œil afin d'éviter que la situation ne dégénère. Ces querelles ne durent jamais bien longtemps, les enfants sont bien capables de s'aimer et se détester dans la même journée !

Les chicanes permettent aux enfants de développer leurs habiletés sociales et sont de fabuleux terrains d'apprentissage. Il est impossible qu'ils ne se chicanent jamais.

 

Première ressource, aide aux parents

(514) 525-2573 | 1-866-329-4223

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Venez clavarder avec nous!

premiereressource.com

facebook.com/premiereressource

 

Un don de 20 $ permet d’offrir une heure de notre service de consultation gratuite. 

www.canadahelps.org/fr/organismesdebienfaisance/premiereressource