Quand papa ou maman rencontre un(e) nouvel(le) amoureux(se)*

« J’ai rencontré quelqu'un. À quel moment le présenter aux enfants ? Comment l’introduire dans leur vie ? » 

 

Voilà des questions qui viennent à l'esprit d'un parent à nouveau amoureux après une séparation.  Ladite séparation amène son lot de bouleversement et d’émotions : sentiments de tristesse et de colère reliés à la perte de la famille d'origine. Dans le but de permettre à chacun de s’adapter à cette situation, il est souhaitable qu'une période de temps raisonnable se soit écoulée avant de faire entrer une autre personne dans la vie de vos enfants. Il sera alors moins difficile de vivre sereinement cette transition.

Et les enfants ?

Les enfants se sont habitués à avoir leur mère ou leur père pour eux seuls et voilà qu'ils doivent maintenant les partager avec quelqu'un qu'ils connaissent peu, ou pas du tout. À quels comportements peut-on s'attendre de la part des enfants face à un nouveau conjoint ? Selon leur âge, leur personnalité, et la façon dont les choses se vivent, les réactions varient d’un enfant à l’autre :

Ils peuvent avoir peur de perdre l'amour de leur parent ;

L'intérêt du parent pour son amoureux peut être perçu comme une trahison, cette personne prenant injustement la place de l’autre parent que les enfants aiment toujours ;

Les enfants boudent le nouveau venu ou lui rappellent qu’il « n’est pas leur père ou leur mère » ;

Ils peuvent vouloir « tester » votre amoureux qui surgit dans le décor familial, afin de vérifier s'ils lui accorderont leur confiance ;

Certains imaginent toutes sortes de comportements désagréables pour provoquer le nouveau conjoint afin qu'il disparaisse et que tout redevienne comme avant ;

L'arrivée de votre partenaire met un terme au rêve de reformer la famille d'origine, un rêve qui a la vie dure chez plusieurs...

Comment prévenir ces scénarios ou à tout le moins les atténuer ? 

Conservez le rôle d'autorité.  Vous êtes maître de la famille, les enfants doivent apprendre à accepter votre nouvel amoureux et la nouvelle réalité que cela engendre.  Il s’agit simplement de leur apprendre à l’apprivoiser à leur rythme, sans les brusquer. 

Gardez le plus possible la routine à la maison, à laquelle les enfants sont habitués.  Vous faciliterez ainsi l’acceptation d’un nouvel élément dans le décor familial.

Permettez aux enfants de ne pas aimer votre amoureux.  Ils ont le droit de ne pas apprécier ce nouveau venu, ils doivent cependant comprendre que cela ne vous empêchera pas de le fréquenter.

Dites-leur que vous les aimez et donnez-leur souvent des marques d'affection.  Un nouvel amoureux est prenant, les marques d’affection à son égard peuvent donc être vues avec jalousie de la part de vos enfants.  Les rassurer régulièrement sur vos sentiments à leur égard peut atténuer cette jalousie.  

Quelle que soit l'évolution de la nouvelle relation, réservez des moments pour être seul(e) avec eux.  Ils ont besoin de sentir qu’ils sont une priorité pour vous et que ce nouveau venu ne prend pas leur place.  

À éviter

Ne présentez pas cette personne comme le père ou la mère de remplacement.  Ce n’est pas le cas.  Il s’agit, ultimement, d’un beau-parent.  Ce rôle est important, mais ne peut remplacer celui du père ou de la mère, surtout dans le cœur de votre enfant.  

Ne faites pas de comparaisons entre votre partenaire et l'ex-conjoint, surtout en défaveur de ce dernier.  Vos enfants n’ont pas à prendre parti entre vous et l’autre parent.  Ce serait ce que l’on appelle un « conflit de loyauté » et c’est très néfaste pour le développement de votre enfant.

N’exercez pas de pression sur les enfants en créant des situations pour lesquelles ils ne sont pas prêts.  Ne les forcez pas, par exemple, à câliner le nouvel amoureux, ni à jouer avec lui/elle alors qu’il n’en a pas envie.  

Et pour le nouvel amoureux

Laissez entièrement l'autorité au parent.  Vous devez d’abord intégrer la réalité familiale préexistante à votre arrivée.  C’est au parent de vous accorder une autorité, quand le temps sera venu.  

Apprenez à connaître et comprendre cette famille qui avait son existence propre avant votre arrivée.  Les règles, les valeurs, toutes les bases de cette famille doivent être vues et vécues comme observateur avant d’y mettre votre grain de sel.  

Ne forcez pas l'affection des enfants, mais faites avec eux des activités agréables s'ils le veulent bien.  C’est en passant du temps avec eux, en démontrant votre bonne volonté et, surtout, en ne les forçant pas, que vous établirez un lien durable et agréable avec eux.  

Rappelez-vous que le temps et les attitudes appropriées sont des facteurs essentiels pour gagner peu à peu le statut de membre de cette famille.

*Le masculin a été utilisé en majorité dans ce texte, simplement dans le but d’alléger le contenu.  

 

Première ressource, aide aux parents

(514) 525-2573 | 1-866-329-4223

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Venez clavarder avec nous!

premiereressource.com

facebook.com/premiereressource

 

Un don de 20 $ permet d’offrir une heure de notre service de consultation gratuite. 

www.canadahelps.org/fr/organismesdebienfaisance/premiereressource